Mes derniers avis:

Mes derniers avis

jeudi 8 septembre 2016

Un goût de cannelle et d'espoir de Sarah McCoy

L'histoire :

Allemagne 1944. Naïve et innocente, Elsie traverse la guerre à l’abri de la petite boulangerie de ses parents et sous la protection d’un officier nazi, loin d’être indifférent à son charme. Lors de la soirée de Noël du parti, elle échappe de peu à un viol grâce à un petit garçon juif. Seul et sans défense, il demande à la jeune fille de le cacher. Prendra-t-elle le risque ? États-Unis, de nos jours. À quatre-vingts ans, Elsie s’active toujours derrière les fourneaux de sa boulangerie. Elle rencontre Reba, une journaliste venue l’interroger sur les fêtes de Noël du passé…

Mon avis :

Sur le papier ce roman avait tout pour me plaire : un titre accrocheur, une couverture magnifique et un sujet qui me touche beaucoup et que j'aime retrouver dans mes lectures : la vie quotidienne pendant la seconde guerre mondiale. Ce fut effectivement une très bonne lecture même s'il m'a manqué le petit truc en plus qui en aurait fait un coup de coeur. 

Dans ce récit nous découvrons le destin de deux femmes : Elsie une jeune allemande dont le destin va être bouleversé par un petit garçon juif en 1944, et Reba, une journaliste vivant à notre époque, un peu perdue dans sa vie sentimentale, qui va pour une interview rencontrer Elsie et sa famille. 

C'est un roman qui mêle donc alternativement passé et présent et qui, en ce sens, m'a un peu rappelée Il était une lettre de Kathryn Hugues, roman qui avait été un coup de cœur. Ici le lien entre ce passé et notre période actuelle est moins marqué. Il y a deux histoires distinctes, même si elles ont des similarités et des personnages en commun. J'aurais justement aimé retrouver plus de liens entre ces deux époques, avec notamment le recul que pouvait avoir Elsie sur ce qui lui est arrivé pendant la guerre. 

A part ce petit point qui m'a manqué, j'ai adoré ce roman et plus particulièrement le destin d'Elsie pendant la seconde guerre mondiale. Sarah McCoy amène beaucoup de subtilité à ce qu'a été l'Allemagne Nazie, elle montre l'endoctrinement du peuple allemand ainsi que les désillusions qu'a entraîner la guerre et les découvertes des atrocités menées par les nazis. Cette nuance qu'apporte l'auteure permet, non pas de justifier ces terribles actes, mais plutôt de mieux comprendre ce qui les a entraînés. C'est un point que j'ai adoré, ici nous ne sommes pas dans le cliché du méchant allemand sans aucune valeur morale, Sarah McCoy montre que la vérité a été beaucoup plus complexe. 

Enfin j'ai apprécié le côté "tourne-pages" du livre, j'ai été prise par cette histoire et j'avais du mal à reposer le roman une fois commencé. 

En résumé : Un très beau roman plein d'amour et d'espoir qui évoque une période dramatique de l'histoire avec beaucoup de justesse et de subtilité.  

Retrouvez aussi sur ce blog :
          

2 commentaires:

  1. Je comprends effectivement ton petit "manque" dans ce roman qui semble pourtant t'avoir beaucoup plu. Je le note et je vais tâcher de le lire rapidement. Bonne soirée Charline!

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai lu il y a un petit moment j'ai vraiment beaucoup aimé. Après il est vrai que ça manquait d'un peu de peps...

    RépondreSupprimer