Mes derniers avis:

Mes derniers avis

dimanche 20 juillet 2014

La voleuse de livres de Markus Zusak


L’histoire :

Leur heure venue, bien peu sont ceux qui peuvent échapper à la Mort. Et, parmi eux, plus rares encore, ceux qui réussissent à éveiller Sa curiosité. Liesel Meminger y est parvenue. Trois fois cette fillette a croisé la Mort et trois fois la Mort s'est arrêtée. Est - ce son destin d'orpheline dans l'Allemagne nazie qui lui a valu cet intérêt inhabituel ou bien sa force extraordinaire face aux événements ? A moins que ce ne soit son secret... Celui qui l'a aidée à survivre. Celui qui a même inspiré à la Mort ce si joli surnom : la Voleuse de livres...

Mon avis :

Ce roman était dans ma Pile à Lire depuis des années et c’est une lecture commune organisée sur le forum livraddict qui m’a enfin décidé à commencer cette lecture. J’ai trouvé cette histoire magnifique, c’est un coup de cœur !

Le début du roman est un peu déroutant, tout d’abord à cause de l’originalité du narrateur. Il s’agit en effet de la mort, qui raconte l’histoire de la jeune Liesel, orpheline allemande durant la seconde guerre mondiale. On se fait cependant rapidement à cette originalité qui est une des raisons pour lesquelles j’ai tant aimé cette lecture.

 La chronologie de l’histoire n’est pas toujours respectée mais cela est totalement contrôlé par l’auteur et permet d’anticiper et de tenir le lecteur en haleine tout au long de l’histoire.  

La mort fait également des apartés au cours du roman ou la petite histoire laisse place à la grande. Elle évoque notamment les combats sur les fronts russes, les chambres à gaz dans les camps de concentration… Voici une des phrases qui m’a marqué lors de cette lecture :

«  Au fil des ans, j’en ai vu, des jeunes hommes qui croient se précipiter sur d’autres jeunes hommes. Ils se trompent. Ils se précipitent à ma rencontre. » (La Mort)

Il s’agit d’un roman historique vécu de l’intérieur, au plus près du quotidien de ces allemands durant la période nazi. L’histoire m’a beaucoup plu parce qu’elle traite d’une période sombre de l’histoire et parce que les personnages ont tous une grande complexité de caractère. Aucun n’est tout blanc ou tout noir, ils ont tous leurs défauts et leur part d’humanité. J’ai beaucoup aimé le personnage de la mère nourricière de Liesel, justement pour son côté à la fois agaçant et très attachant.

Une des grandes forces de ce roman est la capacité qu’a l’auteur, Markus Zusak, de nous faire ressentir différentes émotions qui se succèdent au fil des pages : joie, tristesse, colère…. On pourrait penser au vue du sujet traité que ce roman a un côté pathétique, déprimant. Mais Markus Zusak réussi le tour de force de dépasser cela en se concentrant parfois sur des petites joies de la vie quotidienne qu’ont vécu Liesel et les autres personnages.

La fin, quant à elle, est déchirante, bouleversante mais nécessaire pour se rapprocher au plus près de la réalité historique.


En résumé : Ce roman est un coup de cœur, de par l’originalité de l’écriture et l’histoire poétique et magnifique qu’il contient.

8 commentaires:

  1. J'avais beaucoup aimé ce livre... et, j'ai bien envie de le relire ^^

    RépondreSupprimer
  2. Je ne sais pas si c'est réellement un coup de coeur pour moi mais j'ai vraiment beaucoup aimé !

    RépondreSupprimer
  3. Contente qu'il t'ait plu, il me fait très envie !

    RépondreSupprimer
  4. Je l'ai offert à ma mère et elle a été subjuguée. Il va falloir que je lui pique.

    RépondreSupprimer
  5. C'est aussi un coup de cœur pour moi! ;)

    RépondreSupprimer
  6. c'était aussi un coup de cœur pour moi, et qu'est-ce que j'ai pleuré à la fin

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour, ton article m'a donné très envie de lire ce roman! Je n'avais vu que les affiches de son adaptation en film, qui sur le moment ne m'ont pas inspirée, mais je compte le voir une fois que j'aurais lu le livre. Est-ce que tu as vu le film? Si oui, comment est-ce que tu le situes par rapport au roman?

    RépondreSupprimer