Mes derniers avis:

Mes derniers avis

vendredi 2 septembre 2016

Les quatre saisons de l'été de Grégoire Delacourt

L'histoire : 

Lors de l'été 1999, au Touquet, quatre couples d'âges divers se croisent furtivement sur la plage, parmi les touristes. Adolescents, trentenaires, quinquagénaires ou septuagénaires, ces amoureux se renvoient différentes images du couple, s'influencent, s'envient, s'inspirent, etc.

Mon avis : 

Il s'agit de ma deuxième expérience de lecture d'un roman de Grégoire Delacourt. Le coup de cœur pour le style d'écriture de cet auteur que j'avais eu avec La liste de mes envies s'est confirmé et est même encore plus fort avec cette seconde découverte ! 

Dans ce récit nous suivons des instants de vies de quatre personnages centraux, qui, même s'ils ne se connaissent pas, sont tous présents au Touquet durant l'été 1999. Le roman se divise donc en quatre, et l'auteur explore à chaque fois l'histoire d'un de ces personnages avec pour élément central l'Amour. 

C'est un roman plein de mélancolie, un peu triste parfois. On est ici loin de la légèreté des lectures dites "de plage". Mais cette mélancolie est aussi ce qui fait le charme de ces textes, elle imprègne le lecteur et rend le récit plus intense. Ce ne sont plus seulement nos yeux qui découvrent ces histoires et ces personnages, mais également toutes nos émotions. 

Comme je le disais précédemment, le style d'écriture de Grégoire Delacourt est magnifique, chaque page est remplie de poésie. J'ai eu l'impression durant cette lecture d'être bercée par ses mots et j'ai eu beaucoup de mal à m'arrêter de lire. J'ai dévoré ce roman presque d'une traite. 

En résumé : Avec une écriture magnifique et pleine de poésie, ce dernier roman de Grégoire Delacourt m'a une nouvelle fois séduite. Je garde précieusement ses autres parutions pour des moments où j'aurais besoin de m'évader et d'être de nouveau happée par ses mots. 

Retrouvez aussi sur ce blog : 
        

3 commentaires:

  1. Ouuuuuh tu donnes très envie avec ta chronique :)

    RépondreSupprimer
  2. j'avais été déçue par "L écrivain de la famille" et "On ne voyait que le bonheur" après avoir adoré "La liste de mes envies". C'est pourquoi j'avais hésité à lire ce roman de Delacourt mais ta chronique m'a convaincue.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai adoré "la liste de mes envies". Bien envie de lire celui-ci aussi :)

    RépondreSupprimer