Mes derniers avis:

Mes derniers avis

vendredi 30 octobre 2015

Mon livre en anglais préféré : The Sea of Tranquility de Katja Millay


Il y a quelques jours j'ai été contactée par le site Englishtown, qui propose des cours d'anglais en ligne. Ils m'ont demandée de choisir mon livre en anglais préféré et de le plébisciter sur mon blog. J'ai été particulièrement séduite par cette démarche car c'est grâce à des lectures de romans en version originale que j'ai justement appris cette langue.

J'ai choisi mon plus gros coup de cœur littéraire de l'année dernière : The Sea of Tranquility de Katja Millay (Tes mots sur mes lèvres pour la version française) que j'avais lu en version originale ! 

L'histoire :

Ancienne pianiste prodige, Nastya Kashnikov désire aujourd’hui deux choses : traverser sa période de lycée sans que personne n’apprenne rien de son passé, et faire payer le garçon qui lui a tout pris – son identité, son âme, sa volonté de vivre.

L’histoire de Josh Bennett n’est un secret pour personne. Chaque être qu’il a un jour aimé lui a été pris, jusqu’à ce qu’à 17 ans, il ne lui reste personne. Désormais, il veut qu’on le laisse seul, et les gens le font car quand votre nom est synonyme de mort, tout le monde est enclin à vous laisser votre espace.

Tous… sauf Nastya, cette mystérieuse nouvelle fille à l’école qui a commencé à venir le voir et ne veut plus s’en aller, s’insinuant dans chaque aspect de sa vie. Mais plus il apprend à la connaître, plus elle devient une énigme. Alors que leur relation s’intensifie et que des questions sans réponses s’accumulent, il commence à se demander s’il apprendra un jour les secrets qu’elle cache… ou même s’il le souhaite réellement.

Mon avis :

J'ai été totalement happée par cette histoire ! Le destin de ces deux adolescents m'ont touchée, émue, cela fait plus d'un an que j'ai refermé ce livre et pourtant ma passion pour celui-ci reste intacte. Ce roman m'avait laissé un grand vide une fois terminé et je recherche encore aujourd'hui une histoire aussi forte, qui me captive autant.

Nastya et Josh, les deux personnages principaux sont très attachants, j'ai particulièrement aimé la personnalité de Josh. Tout au long du roman le point de vue change et le lecteur découvre tour à tour les sentiments de ces deux adolescents. Cela renforce le fait que le roman soit aussi addictif.

C'est un roman qui se lit assez facilement dans sa version originale, l'anglais, sans être quand même trop simple, pour permettre de progresser dans la compréhension de cette langue. 

Ce roman vous tente ? Vous l'avez adoré? Vous pouvez voter pour lui ici (et tenter de gagner un bon d'achat de 25 euros sur amazon): 


A propos de Englishtown :

Englishtown est à la pointe de l'enseignement en anglais depuis plus de 20 ans. Le site propose des cours en ligne 7 j/7 et 24h/24 grâce à plus de 2000 professeurs d'anglais certifiés présents sur tous les continents. Englishtown propose à la fois des cours d'anglais général, d'anglais des affaires, de préparation au TOEIC, au TOEFL... 

Leur méthode d'enseignement est issue d'années de recherche avec des linguistes et des universités et a été plusieurs fois récompensée.
Pour en savoir plus c'est ici.

lundi 26 octobre 2015

Oscar et la dame rose d'Eric Emmanuel Schmitt avec Judith Magre (théâtre)



J'ai eu la chance d'aller voir l'adaptation théâtrale d'un roman que j'adore écrit par un de mes auteurs chouchous : Oscar et la dame rose d'Emmanuel Schmitt. Je remercie Laetitia, community manager du théâtre rive gauche, pour cette invitation.

L'histoire : 

Oscar est un petit garçon de 7 ans, condamné par la maladie. Sur les conseils de Mamie-Rose, une visiteuse de l'association des dames Rose, Oscar va écrire des lettres à Dieu. Il lui exprimera ses émotions et lui racontera ses derniers jours.

Mon avis : 

Un des points forts de cette pièce est que celle-ci est adaptée par l'auteur même du roman Oscar et la dame rose : Eric Emmanuel Schmitt. Son talent d'écriture se ressent tout au long de la pièce, je suis vraiment fan de cet écrivain ! 

L'atmosphère de la pièce est donc la même que celle du livre. Celle-ci est à la fois poétique émouvante et drôle. On passe d’une émotion à l’autre tout au long de la pièce.  Même si l’histoire est en soit très triste, les derniers jours d’un enfant malade, la pièce, tout comme le livre, n’est pas larmoyante du tout.

Judith Magre nous raconte cette histoire avec brio. Même si elle est seule sur scène, elle arrive à faire vivre tous ces personnages. J'ai appris par la suite que cette actrice a 88 ans et je suis d'autant plus impressionnée par sa performance !  

Je trouve que l'adaptation scénique de ce livre y ajoute une profondeur supplémentaire, les émotions ressenties en sont d'autant plus fortes. Le décor, rempli de jouets et de peluches est très beau, de même que la mise en scène, sobre mais efficace. 

En résumé : Une très belle adaptation de ce petit roman écrit par un merveilleux auteur et joué par une excellente actrice ! 

vendredi 23 octobre 2015

La lettre à Helga de Bergsveinn Birgisson


L'histoire :

A l'aube de ses 90 ans, Bjarni Gislasson écrit la réponse - combien tardive à sa chère Helga, qu’il aima, aussi brièvement qu’ardemment, d’un amour impossible.

Avec cette lettre c’est tout un monde qui se ravive : entre son élevage de brebis, les pêches solitaires, et sa charge de contrôleur du fourrage, on découvre l’âpre existence qui fut la sienne tout au long d’un monologue saisissant de vigueur. Car Bjarni Gíslason de Kolkustadir est un homme simple, taillé dans la lave, pétri de poésie et d'attention émerveillée à la nature sauvage.

Mon avis :

J'ai reçu ce roman dans ma Kube, une box littéraire qui sélectionne pour vous votre prochaine lecture en fonction de vos envies. Pour cette première commande j'ai demandé "un roman avec une ou des belles histoires de vie, qui met de bonne humeur. J'ai reçu en réponse à ma requête "La lettre à Helga de Bergsveinn Birgisson. Ce roman a répondu à ma demande mais de manière inattendue.

Tout d'abord l'auteur est islandais et l'amour que Brergsveinn Birgisson a pour son pays se ressent dans son roman. L'Islande qui est décrite ici est une Islande traditionnelle, avant la modernisation du pays. Le personnage principal, Bjarni, était éleveur de brebis et on ressent au fil de sa lettre son attachement à sa terre. C'est un pays qui m'a toujours fasciné par ses paysages et ce roman a achevé de me convaincre de le visiter (en 2016 j'espère) !
C'est un roman épistolaire, il s'agit en fait d'une longue lettre qu'écrit Bjarni, un vieil homme nonagénaire, à Helga la femme qu'il a aimé. Mais c'est en fait l'histoire de sa vie que Barjni écrit, au fil de sa mémoire. De fait, ce roman n'est pas du tout ennuyeux comme on pourrait le craindre pour une lettre de plus de 100 pages.

La lettre à Helga est un roman qui amène à réfléchir à la complexité de nos vies modernes, à ces choses assez futiles que l'on pourrait associer au bonheur. Bjarni, un homme simple qui a vécu une vie qui l'est tout autant, a été heureux au milieu de sa terre, de ses brebis et bien sûr grâce à Helga. J'ai particulièrement aimé cet aspect du roman, il donne envie de retourner à des valeurs plus simples de la vie. C'est pour cet aspect-là que je considère que ma kube a répondu à mes attentes. Je voulais simplement une histoire de vie mais La lettre à Helga c'est également une leçon de vie.

Même si ce roman est court j'ai mis un certain temps pour le lire, j'ai eu besoin de prendre du temps entre chaque chapitre pour bien assimiler et comprendre le sens de chaque page. Le style d'écriture est brut mais très beau, il se dégage quelque chose de ce livre. J'avais l'impression de me retrouver dans la campagne islandaise à chaque fois que je reprenais ma lecture ! 

En résumé : Un très beau roman qui nous ramène à des valeurs plus simples de la vie. Je remercie ma Kube pour cette belle découverte ! 

mercredi 14 octobre 2015

Petit cahier du certificat d'études d'Albine Novarino-Pothier


Passez votre certificat d'études grâce à ce petit cahier à l'ancienne illustré de dessins et de gravures d'époque pour revivre en s'amusant les beaux jours qui ont fait la gloire de l'école élémentaire dans les années 50.

Mon avis : 

J'ai reçu ce petit cahier dans le cadre de l'opération masse critique Babelio, je remercie donc le site ainsi que la maison d'édition Hors collection.

Je souhaitais découvrir ce petit livre par curiosité sur ce certificat d'études dont mes grands-parents m'ont beaucoup parlé. Ce fut une jolie découverte !

Tout d'abord la couverture et le format du cahier nous plonge tout de suite dans l'ambiance des écoles d'antan. Au fil des pages on retrouve des illustrations qui datent de ces années, ce qui apporte de l'authenticité à la lecture de l'ouvrage. Les exercices proposés sont tous authentiques, et le petit cahier se termine par une épreuve complète du certificat pour se tester et découvrir si l'on aurait été admis ou recalé !  

J'ai cependant regretté le manque d'informations sur le certificat en lui-même, j'aurais aimé pouvoir lire un texte introductif, en apprendre plus sur les conditions de passage de ce certificat, les années où il a été en vigueur... De plus j'aurais aimé un peu plus de leçons en elles-même, ce sont surtout des exercices qui sont présentés dans ce cahier. 

En résumé :  Un joli cahier pour découvrir le certificat d'études mais j'aurais préféré qu'il soit plus documenté. 

lundi 12 octobre 2015

Dino fait son crooner et Shirley sa craneuse, au théâtre de l'atelier


J'aime beaucoup la lecture mais pas que ! J'adore aussi le théâtre et j'ai eu la chance d'aller voir hier le dernier spectacle de Shirley et Dino au théâtre de l'atelier, je remercie Laetitia, community manager de ce théâtre pour cette invitation !

La note est donnée dès le départ, Dino arrive sur scène en chantant en Italien ; c’est parti pour deux heures de spectacles et près de 20 chansons ! Dino, reconnu à la fois pour ses talents de chanteur et de comédien, ‘fait son Crooner’. Entre deux chansons Shirley en profite pour ‘faire sa crâneuse’,en changeant de tenue à chaque apparition, avec une excentricité croissante, pour le plus grand plaisir des spectateurs. Les acteurs brillent aussi par leurs talents d’improvisation, notamment face à la participation du public.

Les 4 musiciens, un pianiste, un saxophoniste, le batteur et le guitariste, en plus de leurs performances musicales, participent au spectacle en donnant parfois la réplique à Shirley et Dino. Le tout pendant que Dino prépare en direct la fameuse recette de la sauce tomate de sa grand-mère. Il partage la recette avec le public, qui aura l’occasion de la déguster avec des pâtes à la sortie su show

En résumé : Un spectacle drôle et divertissant, avec en prime de belles chansons Italiennes, et de délicieuses pâtes gracieusement offerte pour clore le show. Je vous conseille ce spectacle ! 

Pour en savoir plus : 
Le spectacle à lieu au théâtre de l’Atelier, le Dimanche à 18h et le Lundi à 20h.  
Le tarif est particulièrement intéressant pour les moins de 26 ans, 10 euros seulement.

mardi 6 octobre 2015

Résultats du concours Julie Grède !


Voici les résultats du concours organisés en partenariat avec Julie Grède, auteure, et la maison d'édition La boîte de Pandore. 


La gagnante du livre les + grands chagrins d'amour est :



Nathalie KStew !

La gagnante du livre Superglu pour cœur brisé est : 


Marie Maury ! 

Félicitations à toutes les deux ! Je vais vous contacter très vite afin d'avoir votre adresse. Quant aux autres, ne soyez pas déçus j'espère pouvoir organiser prochainement un nouveau concours !  

lundi 5 octobre 2015

Quelqu'un pour qui trembler de Gilles Legardinier


L'histoire :

Peut-on être un père quand on arrive vingt ans après ? Pour soigner ceux que l'on oublie trop souvent, Thomas a vécu des années dans un village perdu en Inde. Lorsqu'il apprend que la femme qu'il a autrefois quittée a eu une fille de lui, ses certitudes vacillent. Il lui a donné la vie, mais il a moins fait pour elle que pour n'importe quel inconnu. Est-il possible d'être un père quand on arrive si tard ? Comment vit-on dans un monde dont on ne connaît plus les codes ? Pour approcher celle qui est désormais une jeune femme et dont il ne sait rien, secrètement, maladroitement, Thomas va devoir tout apprendre, avec l'aide de ceux que le destin placera sur sa route. Voici la réjouissante histoire de ce que nous sommes capables de réussir ou de rater au nom de la seule chose qui compte dans nos vies

Mon avis : 

Cela faisait longtemps que je n'avais pas acheté un livre le jour de sa sortie, j'attends en général la version poche. Mais cette fois c'est mon impatience qui a été la plus forte ! J'étais donc jeudi à l'ouverture de mon Cultura pour faire partie des premiers à découvrir ce nouveau roman de Gilles Legardinier. Je ne regrette pas mon achat, j'ai passé un très bon moment avec cette lecture ! 

Gilles Legardinier mérite bien son surnom d'auteur de "Feel Good Book", des livres dans lesquels on se sent bien. L'atmosphère, l'ambiance de ce roman sont particulières : je me suis tout de suite sentie bien, à l'aise au milieu de ces personnages hauts en couleur. L'humour est présent tout au long de l'histoire, et chaque personnage est très attachant. C'est un roman qui remonte le moral, mieux qu'un antidépresseur ! 

Mais au-delà de ce côté léger, Gilles Legardinier aborde avec sobriété des sujets plus sérieux comme la futilité de certains de nos petits problèmes comparés à d'autres ailleurs dans le monde, de notre société de surconsommation. Gilles Legardinier arrive à nous faire réfléchir à ces sujets sans pour autant nous culpabiliser. 

Enfin, j'ai été particulièrement touchée par le personnage de Thomas, ce père qui n'a sans le vouloir pas été présent pour sa fille et qui essaye de la connaître, de faire partie de sa vie. Au-delà de cette situation, ce livre nous montre l'importance d'avoir quelqu'un, un ami, un parent, un enfant, pour qui s'inquiéter, quelqu'un pour qui trembler. 

En résumé : C'est un roman à la fois drôle et touchant, dans lequel on se sent bien ! Je suis une nouvelle fois convaincue par l'écriture de Gilles Legardinier ! 

Vous pouvez retrouver sur le blog mes chroniques sur mes autres lectures de cet auteur : Et soudain tout change, Complètement cramé, Demain j'arrête