Mes derniers avis:

Mes derniers avis

vendredi 29 mai 2015

La bible de la Superfood de Sue Quinn


Des recettes gourmandes et faciles avec les ingrédients les plus nutritifs et bénéfiques pour la santé!

Découvrez le potentiel santé des ingrédients de votre quotidien: poissons, choux, tomates...

Mon avis:

En plus d'être passionnée de lecture je suis également férue de cuisine et plus particulièrement de Cuisine-Santé, au point d'avoir orienté ma futur carrière en ce sens. Je suis en effet étudiante Ingénieur en Alimentation et Santé. J'ai également un blog culinaire où je partage mes recettes saines et gourmandes.

Ainsi les livres qui traitent des aliments bons pour la santé et leurs effets sur celle-ci m'intéressent particulièrement. Mon dernier livre chouchou est La bible de la Superfood de Sue Quinn.

Le livres est divisé en deux parties: la première traite des Superaliments et de leurs effets bénéfiques pour la santé. La seconde et la plus grosse partie contient des recettes qui utilisent chacune au minimum deux de ces superaliments.

Si j'apprécie particulièrement cet ouvrage c'est parce les recettes sont assez simples à réaliser, il s'agit de recettes du quotidien. A l'exception de certains aliments comme les graines de chia ou le jus d'acai, tous les ingrédients se trouvent facilement dans les supermarché.

De plus chaque recette est illustrée de deux photos, l'une présentant les ingrédients et l'autre la recette terminée. Les photos sont toutes très belles, dans un style épuré sur un fond blanc.

Un autre point fort de ce livre : il contient les sources scientifiques qui prouvent les potentiels effets bénéfiques des aliments. Cela est rarement le cas dans la plupart des livres "Nutrition Grand Public", et je le regrette car ces sources amènent de la crédibilité à l'ouvrage.

En résumé: Un très bon livre que je vous conseille si vous voulez apprendre à cuisiner les Superaliments et à manger mieux au quotidien.


 

vendredi 22 mai 2015

Le sculpteur de Scott McCloud


Aujourd’hui ce n’est pas moi qui vais vous parler d’une de mes lectures mais Guillaume, mon copain. Sa dernière lecture lui a tellement plu qu’il a souhaité la partager sur ce blog. Cela me permet également d’inaugurer une nouvelle catégorie de livres : les bandes dessinées !
 
L'histoire:
 
David Smith est un jeune artiste qui consacre sa vie à l'art – jusqu'à l'extrême. En concluant un pacte avec le diable il voit son rêve d'enfance réalisé : il va pouvoir sculpter tout ce qu'il souhaite, à mains nues.
Mais l'acquisition de ce pouvoir a un prix... il n'a plus que 200 jours à vivre. Décider quoi créer d'inoubliable pendant cette période est loin d'être facile. Surtout qu'il va rencontrer l'amour de sa vie le 11ème jour...
 
L'avis de Guillaume:
 
Le Sculpteur est une bande dessinée de 500 pages environ qui plonge le lecteur dans l'univers d'un jeune garçon en quête de reconnaissance artistique. Pour ce faire il est prêt à tout, même à donner sa vie. Un jour il rencontre son oncle dans un café. Problème, la dernière fois qu'il a vu son oncle, il était mort. Celui-ci va exaucer son vœu et lui donner des pouvoirs extraordinaires. Mais bien sûr cela a un prix, le jeune artiste n’aura que 200 jours à vivre une fois ces pouvoirs obtenus.  Pendant cette période, il rencontrera une jeune fille magnifique et aussi fragile que lui. Le jeune homme ne peut que tomber amoureux d'elle tout comme le lecteur.
 
Pouvoir, amour, mort, art, tout est réuni dans cette bande dessinée.
 
Très bien dessinée dans des teintes de noir et de bleu, cette BD s'articule en différents chapitres à la manière des films de Quentin Tarantino. Ainsi chaque chapitre serait pour l'auteur un palier à franchir par chacun pour atteindre la notoriété. Le franchissement de ces paliers se faisant de plus en plus vite. La lecture s'accélère de plus en plus jusqu'à atteindre le dernier palier.
Cette BD amène de nombreuses questions sur nous même, sur notre position face aux autres et nous ramène constamment à la question : Pourquoi ai-je fait cela ?
 
En résumé: Agréablement surpris par cette bande dessinée, qui m'a tenu en haleine du début jusqu'à la fin. Je vous recommande de la lire que vous soyez habitué des BD ou non.


samedi 16 mai 2015

24 heures de la vie d'une femme de Stefan Sweig (théâtre)


L'histoire:

Une femme rangée traîne son ennui dans les casinos. A Monaco, elle rencontre un jeune homme qu'elle décide de sauver du jeu.
Du moins le croit-elle... Vertige et confusion des sentiments... Jusqu'où la passion nous conduit-elle ? Chacun se reconnaîtra dans ce chef-d'oeuvre.
Jamais Zweig n'a montré, avec autant d'intensité, la personne inconnue qui se tapit au fond de nous, et qui attend son heure... Un voyage fascinant dans la complexité humaine.

Mon avis:

Après la pièce Le joueur d'Echecs adaptée du chef d'oeuvre de Stefan Sweig, j'ai eu la chance de visionner une nouvelle adaptation théâtrale de cet auteur: "24 heures de la vie d'une femme", jouée par Clémentine Célarié et adaptée par Eric Emmanuel Schmitt. Je remercie tout d'abord Laetitia, community manager du théâtre Rive Gauche de m'avoir permis de visualiser cette pièce.

Comme pour Le joueur d'échecs, le roman a été adapté sous forme de monologue, et c'est Clémentine Célarié qui a été choisie pour ce rôle. Elle interprète le rôle d'une femme âgée qui, se trouvant dans un casino, assiste à une scène qui va lui rappeler sa jeunesse: le suicide d'un jeune homme, et le désespoir d'une femme qui comptait s'enfuir avec lui malgré qu'elle soit mariée à un autre. Si tout l'hôtel juge négativement cette femme, la narratrice, elle, la comprend. Et pour cause, elle a vécu une situation similaire des années auparavant.

S'en suit ensuite un long récit où cette femme se replonge dans son passé, lorsqu'elle aussi a, en seulement 24h, changé complètement pour un homme. Cet homme est présent sur scène, mais il n'est qu'une présence car c'est Clémentine Célarié qui s'exprime à sa place. J'ai beaucoup aimé ce parti pris car cela apporte de la profondeur au récit de cette vielle dame. L'homme est comme un souvenir, présent en image mais qui ne s'exprime pas. 

Comme pour le joueur d'échecs cette pièce durent environ 1h pendant laquelle on est totalement happé par cette histoire. L'adaptation et la mise en scène sont très réussies et sublimées par le jeu de Clémentine Céliarié. Après avoir vu cette pièce j'ai placé la nouvelle de Stefan Sweig sur ma liste de lecture, je vous en parlerai prochainement sur ce blog!

En résumé: J'ai vraiment apprécié cette pièce, je vous la conseille grandement!




Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du théâtre Rive Gauche.


mardi 5 mai 2015

Percy Jackson, tome 2: la mer des monstres de Rick Riordan

 

L'histoire:

Etre le fils de Poséidon, un honneur ou la promesse d'un destin tragique ? Lorsqu'une simple partie de football se change en une bataille contre des cannibales géants, Percy le demi-dieu a un mauvais pressentiment... Comme le lui annonçaient ses étranges cauchemars, l'arbre magique qui protège la Colonie des Sang-Mêlé est empoisonnée. Pour sauver leur domaine, Percy, ses amis et son demi-frère (cyclope de son état) devront parcourir la mer des Monstres, qui porte bien son nom.

Mon avis:

De temps en temps j'aime retourner en adolescence et lire le style que j'affectionnais particulièrement à l'époque: l'Héroic Fantasy. Ainsi je me suis replongée dans la saga Percy Jackson avec la lecture du second tome de celle-ci. J'avais lu le premier tome il y a maintenant 3 ans (comme le temps passe vite!) et celui-ci m'avait beaucoup plu! Il s'agit d'une saga qui mêle temps modernes et mythologie ce que j'apprécie particulièrement car cela permet d'améliorer sa connaissance de toutes ces histoires antiques sans même s'en rendre compte.

Ce second tome démarre lentement, peut-être un peu trop à mon goût. J'ai eu du mal à me replonger dans l'histoire et ce n'est qu'à partir de la moitié du roman que j'ai vraiment commencé à apprécier ce roman. Mais je ne regrette pas cette lecture et je lirai la suite de la saga avec plaisir! J'essayerais juste de laisser un peu moins de temps entre chaque tome pour ne pas avoir de nouveau ce temps d'adaptation. 

Petit bémol, qui n'ai dû qu'à mon style de lecture, j'ai lu ce roman en anglais et, si cela m'a permis d'apprendre du nouveau vocabulaire (notamment maritime puisque une bonne partie du roman se passe en mer), j'ai eu du mal à comprendre les références mythologiques car les noms des dieux et des créatures ne sont pas les mêmes en anglais et en français. Je pense que je lirais la suite de la saga en français!

En résumé: Un second tome dans la continuité du premier, que j'ai apprécié même si j'ai eu du mal à me replonger dans l'histoire. Je lirai la suite avec plaisir!