Mes derniers avis:

Mes derniers avis

samedi 30 novembre 2013

Une île (on the Island) de Tracey Garvis Graves



L'histoire:

Anna Emerson n’hésite pas lorsque la famille Callahan lui propose de se rendre aux Maldives avec eux pour donner des cours à leur fils T.J, 16 ans, en rémission d’un cancer. Mais  le jet privé à bord duquel ils ont embarqué se crashe au beau milieu de l’océan Indien, sur une île déserte. Les voici naufragés. Ils vont devoir apprendre à survivre dans cet environnement hostile. Si le cancer de T.J revient, rien ne pourra le sauver. Alors que T.J et Anna n'ont plus que l’autre pour unique horizon, ce lien précieux ne cesse de grandir entre eux et d'évoluer.

Mon avis:

J'ai lu ce roman durant l'été 2012 dans sa version originale mais je n'avais jamais pris le temps de rédiger mon avis. Je profite donc d'une lecture commune organisée sur le site livraddict pour me lancer.

J'ai adoré cette lecture! D'ordinaire je ne suis pas attirée par ce genre d’histoires car elles sont souvent prévisibles et assez peu creusées. Pour ce roman c'est l'inverse, l'auteure prend le temps de décrire et de faire évoluer les sentiments des personnages si bien que l'on a l'impression que T.J et Anna existent vraiment. De plus les péripéties du couple sur l’ile et leurs difficultés pour survivre font que l'on ne s'ennuie pas une minute lors de cette lecture.

Enfin je recommande ce roman en version originale pour les personnes souhaitant apprendre l'anglais. Le niveau de vocabulaire utilisé n'est pas trop compliqué et l'histoire est si addictive que l'on est obligé de le finir, même dans une autre langue!

En résumé: 
C'est un coup de cœur, je me suis laissé emporter sur l'île avec T.J et Anna!

Une suite? Cette année Tracey Garvis Graves a sorti une nouvelle intitulée « Uncharted » qui met en scène Owen un autre narrateur mais dans lequel on retrouve T.J et Anna. Je suis impatiente de le lire!

dimanche 24 novembre 2013

Legend, tome 2: Prodigy de Marie Lu




L’histoire :

Quand deux ennemis jurés forment la plus improbable des alliances… June et Day ont échappé à leurs poursuivants. Réfugiés à Vegas, ils rencontrent un groupe de rebelles, les Patriotes, qui consentent à les aider à s’enfuir. Mais il y a une condition. Prêts a tout, les deux adolescents acceptent : ils savent que, sans les rebelles, leurs heures sont comptées. Pourtant, June doute: et s’ils s’apprêtaient à plonger le pays dans la guerre civile ? Déchirée entre son sens du devoir, ses intuitions et ses sentiments, elle devra prendre la décision la plus difficile de son existence. Et Day aura-t-il suffisamment confiance en sa nouvelle complice pour remettre sa vie et celle des siens entre ses mains ?

Mon avis :

Prodigy est le deuxième tome de la trilogie legend, j’avais adoré le premier tome je n’ai donc pas hésité à postuler pour recevoir la suite en partenariat. ll s’agit d’une dystopie où deux personnages aussi semblables que différents essayent de survivre : June, jeune fille de 15 ans élevé dans le respect du système et Day, garçon du même âge, ennemi numéro 1 de la république qui le veut mort à tout prix.

Comme dans le premier tome je trouve que le début du roman est un peu trop lent, j’aimerais que les actions s’enchaînent plus rapidement dès le début. Mais je me suis laissé entraîner dans la suite des aventures de June et Day et j’ai eu du mal à lâcher ce roman avant de l’avoir terminé ! D’autant plus que la fin de celui-ci est beaucoup plus rythmée et captivante.

J’aime beaucoup l’idée d’alterner les points de vue de June et Day. Cela permet de vraiment comprendre la psychologie des personnages ce qui leur donne plus de profondeur.

Enfin ce second tome nous en apprend beaucoup plus sur la république et les colonies. On comprend comment ils ont été créé et la société est décrite de manière plus détaillée. C’est ce que j’avais regretté lors de ma lecture du premier tome, je suis donc ravie d’en savoir plus !

En résumé : Malgré un début un peu lent je suis toujours aussi captivée par cette dystopie. Je suis impatiente de lire le tome trois! 

Retrouvez aussi sur ce blog : 

       

samedi 9 novembre 2013

No et moi de Delphine de Vigan




Quatrième de couverture: 

Adolescente surdouée, Lou Bertignac rêve d’amour, observe les gens, collectionne les mots, multiplie les expériences domestiques et les théories fantaisistes. Jusqu’au jour où elle rencontre No, une jeune fille à peine plus âgée qu’elle. No, ses vêtements sales, son visage fatigué, No dont la solitude et l’errance questionnent le monde. Pour la sauver, Lou se lance alors dans une expérience de grande envergure menée contre le destin.
Mais nul n’est à l’abri...

Mon avis :

Il s'agit du premier roman de Delphine de Vigan que je lis et j'ai été totalement séduite par le style de cette auteure! L'écriture est très fluide, on se laisse prendre par l'histoire de Lou et de No.

Ces deux jeunes filles sont très attachantes et l'histoire de No est bouleversante. Delphine de Vigan utilise le regard de Lou pour mettre en avant des réalités trop souvent oubliées. L'homme a fait des progrès majeurs dans de nombreux domaines: la technologie, la santé, les constructions... Mais des  hommes et des femmes continuent de dormir dans la rue tous les jours. C'est un problème qui n'a malheureusement pas encore été réglé. 

La fin de ce roman est des plus marquantes, frustrantes, énervantes, elle laisse le lecteur avec des dizaines de questions et contribue à rendre cette histoire inoubliable!

En résumé : Un roman magnifique qui fait réfléchir sur les conditions dans lesquelles vivent trop de personnes aujourd’hui.

mardi 5 novembre 2013

Carnet de voyage en gitanie d'Emmanuelle Garcia

 


L’histoire :

Tsiganes, Roms, Gitans, Manouches, Bohémiens, Yéniches, Voyageurs... Qui sont ces nomades qui posent tant de questions aux différents pays d'Europe ? Histoire, modes de vies, idées reçues, arts, religion...

Mon avis :

« Carnet de voyage en Gitanie » est un livret d’une trentaine de pages à destination des enfants et jeunes adolescents sur le thème des gens du voyage. Le but de ce carnet est d’informer et de lutter contre les clichés qui existent sur les tsiganes. J’ai choisi de participer à ce partenariat car c’est un sujet d’actualité qui connaît de nombreuses controverses.

Ce carnet très coloré présente tous les aspects de la vie des gens du voyage (mode de vie, métiers, musique…) ainsi que leur histoire.

A chaque double page correspond un thème qui est développé en quelques paragraphes et richement illustrés. Certaines illustrations ont été réalisées par des élèves d’écoles primaires, des collégiens ou encore des tsiganes eux-mêmes (enfants et adultes)

Si j’ai trouvé ces pages très belles j’aurais aimé qu’elles soient un peu moins chargées notamment en termes de couleur. Celles-ci étaient parfois trop vives ou trop foncées et j’ai dû plisser des yeux pour lire correctement certains paragraphes.

Mais à l’exception de ce petit défaut j’ai trouvé ce carnet très intéressant et bien documenté. On apprend énormément sur la vie des gens du voyage et cela permet de prévenir de nombreuses discrimination et préjugés.

Je remercie les éditions Mama Josefa et livraddict pour ce partenariat qui m’a beaucoup appris sur une culture que je ne connaissais pas !

lundi 4 novembre 2013

C'est lundi, que lisez-vous? (4 novembre 2013)

Je participe une nouvelle fois à ce rendez-vous "c'est lundi que lisez-vous?", initié en France par Galléane.
Cela consiste à répondre à trois questions:

1. Qu'ai-je lu la semaine passée ? 


Carnet de voyage en Gitanie d' Emmanuelle Garcia
      
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?


   


Astérix chez les Pictes de Didier Conrad
Legend de Marie Lu



3. Que vais-je lire ensuite ?


  
     

Au bonheur des ogres de Daniel Pennac
Prodigy de Marie Lu



Et vous que lisez-vous?

vendredi 1 novembre 2013

Adaptation cinés: Au bonheur des ogres de Nicolas Bary


J’inaugure une nouvelle rubrique sur mon blog : mes avis sur les adaptations cinés du moment ! Et le premier film auquel je consacre un article est :


 Au bonheur des ogres de Nicolas Bary!

Caractéristiques :

Réalisateur : Nicolas Bary

Acteur principaux : Raphaël Personnaz, Bérénice Bejo, Guillaume de Tonquédec

Date de sortie : 16 octobre 2013

Durée : 1h32

Tiré de : au bonheur des ogres de Daniel Pennac, sorti en 1988

Synopsis :

Dans la tribu Malaussène, il y a quelque chose de curieux, de bizarre, d’anormal même diraient certains. Mais à y regarder de près, c’est le bonheur qui règne dans cette famille joyeusement bordélique dont la mère sans cesse en voyage a éparpillé les pères de ses enfants. Pour Benjamin Malaussène, bouc émissaire professionnel et frère aîné responsable de cette marmaille, la vie n’est jamais ennuyeuse. Mais quand les incidents surviennent partout où il passe, attirant les regards soupçonneux de la police et de ses collègues de travail, il devient rapidement vital pour le héros de trouver pourquoi, comment, et surtout qui pourrait bien lui en vouloir à ce point-là ? Benjamin Malaussène va devoir mener sa propre enquête aux côtés d’une journaliste intrépide surnommée Tante Julia pour trouver des réponses.

Mon avis :

Il y avait longtemps que je n’avais pas vu un film aussi génial !

Pendant 1h30, on suit la vie trépidante de Benjamin Malaussène, bouc émissaire professionnel et frère aînée d’une famille nombreuse qui doit se débrouiller sans parents. On ne s’ennuie pas une seule seconde ! Ce film totalement loufoque est superbement réalisé, l’imaginaire se mêle au réel de manière très belle. C’est un film qui fait rêver !

Les acteurs sont tous géniaux, j’ai eu un énorme coup de cœur pour Raphaël Personnaz qui interprète parfaitement Benjamin Malaussène. Je ne le connaissais pas du tout avant de voir ce film mais je pressens déjà qu’il va devenir un de mes acteurs préférés.

Enfin ce qui m’a tant fait aimer ce film est la manière dont l’écriture de Pennac est retranscrite. Certains dialogues sont directement tirés du livre ce qui entraîne un grand nombre de phrases cultes !
Ma préférée : « [à propos de Benjamin] La plupart du temps il est dans la lune, il ne redescend que pour se mettre dans la merde. »

En résumé : Ce film est un énorme coup de cœur, je suis impatiente que le DVD sortent pour pouvoir le revisionner à volonté !