Mes derniers avis:

Mes derniers avis

mercredi 14 mars 2012

Frisson de Maggie Stiefvater

L'histoire:

Grace, 17 ans, vit dans une petite ville du Minnesota, aux abords d’une forêt. A 11 ans, elle s’est faite attaquée par une horde de loups mais a survécu malgré les morsures, sauvée par un des loups de la bande. Les années ont passé, et un lien étrange s’est créé entre la jeune fille et ce loup, souvent présent autour de la maison, comme pour veiller sur elle.

Lorsque Jack, un élève de son lycée, est retrouvé mort suite à une attaque identique à celle de Grace, la ville lance des chasseurs à travers la forêt. La plupart des loups parviennent à échapper aux balles, mais pas celui de Grace. Grace trouve alors devant chez elle un jeune homme blessé au regard étrangement familier...

Mon avis:

C'est le premier roman que je lis en version originale sans en avoir lu la version française auparavant et étant donné que le style de l'auteur est très simple je n'ai eu aucun mal à comprendre l'histoire. Par contre je pense que si je l'avais lu en français cette simplicité d'écriture m’aurait peut-être dérangée.

L'histoire est à la fois classique et originale. Classique, car on est dans le schéma habituel de la bit-lit, une jeune fille assez solitaire qui rencontre un garçon pas vraiment humain. Mais cette histoire se démarque des autres car la légende autour des loups est totalement différente de ce que l'on peut lire habituellement. En effet ici pas de pleine lune, c'est la température extérieur qui est responsable de la transformation en loup. J'ai beaucoup aimé cet aspect de l'histoire que je trouve très bien trouvé.

Ce que j'ai moins apprécié, en revanche, c'est la naissance de la relation entre Grace et Sam. J'ai trouvé que tous allaient beaucoup trop vite entre eux et du coup j'ai eu du mal à y croire.

Mais malgré cela j'ai été marquée par cette lecture et je suis impatiente de commencer à lire le tome 2 qui est déjà dans ma PAL!

En résumé : Une histoire marquante malgré la simplicité d'écriture. 

mercredi 7 mars 2012

Les visages de l'humain de Collectif



L'histoire:

Les manipulations génétiques, le clonage, les bio et nanotechnologies, redessinent de manière accélérée les frontières de l'humain. Hommes en série, bébés à la carte, "humanimaux", cyborgs, doubles virtuels: à la sortie de la nouvelle Grande Fabrique du Vivant, "l'Homo futuris" sera-t-il toujours un être humain?
Jean-Pierre Andrevon, Fabrice Colin, Christian Grenier, Gudule, Jean-Pierre Hubert et Eric Simard, six parmi tes plus grands écrivains de science-fiction pour la jeunesse, tentent ici de répondre à cette question d'une actualité de plus en plus brûlante.

Mon avis: 

Comme l’indique la quatrième de couverture il s’agit d’une série de nouvelles qui invite à la réflexion sur ce qui sera dans le futur un « être humain ».

J’ai voulu lire ce livre car j’avais déjà lu une des nouvelles : « journal d’un clone » de Gudule au collège  et celle-ci m’avait vraiment marqué.
J’espérais y trouver d’autres nouvelles de cette qualité et pour certaines cela s’est révélé être vrai, mais malheureusement pas pour toutes.
J’ai trouvé ces nouvelles vraiment inégale.
J’en ai adoré certaines comme « Lüber Mensch » qui a été un gros coup de cœur. En effet cette nouvelle est une des meilleures que je n’ai jamais lue. L’histoire est très bien construite et il y a de tout : de l’action, du suspens, des rebondissements, de l’amour…
 Il y a d’autres nouvelles que j’ai à peine comprises comme « des vacances de rêves » que j’ai trouvé longue, répétitives et dont je n’ai pas compris la fin.


Je recommande tout de même ce livre car il fait vraiment réfléchir et globalement j’en garde un souvenir plutôt positif.