Mes derniers avis:

Mes derniers avis

mercredi 30 juin 2010

Diabolus in musica de Yann Apperry



L'histoire:

"Orphelin de mère, petit-fils d'un baron de la pègre de Chicago, Moe a grandi en Italie, auprès d'un père ivrogne et brutal. Mais a sept ans, la rencontre d'un maitre organiste lui révèle la musique.
Dès lors, Moe va se convaincre qu'un air se cherche en lui, que tous les évènements de son existence conspirent à la création de sa "Ballade ad vitam aeternam".... Anna Lisa, puis Adrianna, celles qu'il aime , son ami Lazarus Jesurum seront témoins de la lente éclosion de l'oeuvre.
Mais est-ce en raison du diabolus in musica, cet intervalle rebelle qui, du Moyen Age à l'ère du jazz, sème la discorde, que la musique de Moe semble porter la mort ?"

Mon avis:

Je suis vraiment très partagée sur ce roman.

Il y a beaucoup de choses qui ne m'ont pas plus dans cette lecture à commencer par l'histoire. Je pensais en vue du titre qu'elle serait centrée sur la musique et j'ai été déçu quant j'ai vue qu'il ne s'agissait que d'une simple biographie où la musique n'est présente qu'en arrière plan.
Je n'ai pas vraiment compris ou voulait en venir l'auteur et j'ai vraiment du me forcer pour le finir tant je n'avais pas accroché.

De plus j'ai trouvé que les personnages étais vraiment trop caricatural, je ne me suis attachée à aucun. Au contraire je les ai même détesté surtout Anna et Moe, le personnage principal.

Et pourtant malgré tous ces défauts je n'arrive pas à dire que je n'ai pas aimé ce roman. Il y a quelque chose, peut-être dans le style, qui fais que je ne l'effacerais pas de ma mémoire et que je ne regrette pas cette lecture.

En résumé: Mon sentiment après cette lecture est très dur à définir, je ne sais pas pourquoi mais ce roman m'a vraiment intrigué.

Ce livre et moi: Merci à blog-o-book et aux éditions livre de poche pour cette lecture très intrigante.

Pour vous procurer ce roman, c'est ici:

lundi 28 juin 2010

L'invité malvenu de Barbara Hambly

 
L'histoire :

Kyra se prépare pour son examen final de sorcellerie devant le Conseil, quand quelque chose se met soudain à troubler sa magie, tissant de sinistres présages au sein de ses sortilèges... Une certitude s'impose à elle : sa jeune sœur Alix, qui doit bientôt se marier, est en danger de mort ! Or cet événement n'est que le premier d'une série de catastrophes qui menacent de s'abattre sur le pays... Seule à connaître le danger, Kyra doit lutter. Mais comment le peut-elle, alors qu'elle ignore l'identité de son ennemi ?

Mon avis :

Malheureusement j'ai été très déçue par ce roman. Pourtant le fantasy est un de mes genres préférés et je partais vraiment avec un bon sentiment.

J'ai tout d'abord eu beaucoup de mal avec les personnages. En effet il y en a beaucoup et à part Kyra et Alix, chacun est cité avec son nom et son prénom. Du coup je me suis totalement embrouillée et je n'arrivais plus à me souvenir de qui était qui. Cela a vraiment gêné ma lecture.

De plus je n'ai pas du tout accroché à l'histoire. Je ne comprenais pas toujours où Kyra voulais en venir dans ses agissements et pourquoi elle était aussi paniquée au début du roman. J'ai trouvé les flash-backs souvent inutile, je pense qu'il ralentisse beaucoup le rythme de l'histoire. Du coup je me suis ennuyée et à la fin j'en suis même venue à ne pas lire les flash-backs.

Par contre j'ai bien aimé le style d'écriture, agréable malgré les phrases à rallonges parfois. Je crois que c'est la seule chose qui m'a plu dans ce roman.

En résumé :  C'est une énorme déception, je me suis vraiment forcée pour le terminer!

Ce livre et moi : Merci tout de même aux éditions livre de poche et à livraddict pour ce partenariat!

jeudi 17 juin 2010

Mémoires d'une catin de Francesca Petrizzo



L'histoire:

« La catin. C’est ainsi qu’ils m’appellent. La catin. Ils murmurent ce mot derrière mon dos, mais je les entends. Je suis Hélène, née à Sparte, et partie par amour. Ils disent aussi que j’étais la plus belle femme du monde. Ils inventent des histoires et composent des poèmes sur ma vie, le peu que j’ai gagné et tout ce que j’ai perdu. Ce ne sont que des légendes. Car ils n’y étaient pas. Moi, j’y étais. »

Mon avis:

J'ai beaucoup aimé ce roman!

Il s'agit d'une autobiographie imaginée de la célèbre figure de la mythologie grecque: Hélène de Troie. On la suit tout au long de sa difficile vie, de sa naissance jusqu'à sa mort.

L'auteur, Franscesca Petrizzo n'a que 19 ans et pourtant je trouve le style de l'écriture particulièrement mature. En effet on a vraiment l'impression que c'est bien Hélène qui se raconte, avec une vision que peuvent avoir les gens sur leurs vies lorsqu'ils commencent à être âgés.
De plus l'histoire s’enchaîne d'une manière très agréable et je ne me suis pas ennuyée un seul instant en lisant ce livre.

J'ai vraiment adoré le fait que la vie d'Hélène soit racontée à la première personne. Cela change des ennuyeuses biographies qui ne sont qu'une suite d'énumération de faits.

L'histoire en elle-même est assez passionnante. La vie d'Hélène est vraiment riche en rebondissement et le fait de connaitre son point de vue, même imaginaire permet de mieux comprendre les critiques qui lui ont été faites. 

En résumé : Un roman très prenant que je n'ai pas lâché jusqu'à la fin! 


Ce livre et moi: Un grand merci à Camille des éditions Michel Lafon pour cette belle découverte!
 

mardi 15 juin 2010

Uglies de Scott Westerfeld





L'histoire:

Tally aura bientôt 16 ans. Comme toutes les filles de son âge, elle s'apprête à subir l'opération chirurgicale de passage pour quitter le monde des Uglies et intégrer la caste des Pretties. Dans ce futur paradis promis par les Autorités, Tally n'aura plus qu'une préoccupation, s'amuser...
  
Mais la veille de son anniversaire, Tally se fait une nouvelle amie qui l'entraîne dans le monde des rebelles. Là-bas, elle découvre que la beauté parfaite et le bonheur absolu cachent plus qu'un secret d'État : une manipulation. Que va-t-elle choisir? Devenir rebelle et rester laide à vie, ou succomber à la perfection?

Mon avis:

C'est un coup de coeurL'auteur a vraiment beaucoup d'imagination, j'ai adoré l'originalité de l'histoire. Je me suis totalement laissée emporter dans cet univers, à tel point que j'en rêvais la nuit! Je l'ai lu en à peine 2 jours!

J'ai retrouvé quelques points communs avec un roman que j'avais également adoré: "les âmes vagabondes". En effet je trouve que l'ambiance générale de ces livres se ressemble. Ils sont tous les deux captivant!

J'ai beaucoup aimé la singularité de chaque personnage, l'auteur arrive bien à nous faire ressentir le caractère de chacun. Ma préférence a largement été à David!

Le style d'écriture est très agréable et très fluide. Cependant j'ai parfois remarqué des erreurs entre les noms des personnages (par exemple une inversion entre Tally et Shay).

En résumé: J'ai adoré cette lecture et je suis impatiente de lire le tome suivant!


Ce livre et moi: J'ai fait cette découverte dans le cadre d'une lecture commune avec: Galleane Setzuka,  Taliesin,  Bulle,  et Klemocius. 

lundi 14 juin 2010

Le petit livre des grandes phrases de Gilles Guilleron

 
 
Aujourd'hui je vais vous présenter un petit livre très sympa que j'ai découvert grâce au programme masse critique de Babelio: Le petit livre des grandes phrases écrit par Gilles Guilleron.
Effectivement c'est un tout petit livre qui mesure à peine 10 cm de haut, et qui se lit très vite.

Il retrace l'histoire des temps anciens à nos jours à travers les grandes phrases qui ont marqué leurs temps et que l'on entend encore aujourd'hui. En voici quelques unes:
"Il faut rendre à César ce qui appartient à César."
"Qui m'aime me suive"
"Je pense donc je suis"
"Elementaire mon cher Watson"
"Yes, we can"

On découvre dans ce livre l'origine de chacune de ces phrases, comme les circonstances dans lesquels elles ont été prononcées et par qui. Chaque explication est également accompagnée d'une petite anecdote très intéressante en rapport avec cette phrase.

J'ai pris plaisir à lire ce livre. Comme il n'y a pas d'histoire, je l'ouvrais de temps en temps au hasard et j'augmentais ma culture générale à chaque fois!
Je regrette juste qu'il n'y ait pas un sommaire avec la liste de toute les phrases traités, ça pourrait être utile si quelqu'un en cherchait une en particulier par exemple.


Ce livre et moi: Merci à Babelio et aux éditions first pour cette découverte! 

Pour vous procurez ce petit livre c'est ici:


dimanche 13 juin 2010

Un dimanche insolite: Iman Maleki

Il y avait longtemps que je voulais participer aux dimanches en photo organisés par Liyah mais ne possédant pas personnellement d'appareil photo je n'aurais pas eu de quoi alimenter mes articles.
 
J'ai donc décidé de faire une version un peu modifié que j'appellerais les dimanches insolites. Chaque dimanche je vous ferais découvrir des photos, vidéos ou évènements qui m'ont marqué.
 
J'inaugure ce rendez-vous avec un peintre iranien que j'ai découvert récemment et que je trouve extraordinaire: Iman Maleki
 
Voici quelques unes de ses oeuvres:
 

 
     
On dirait des photos mais c'est de la peinture!
     
 
 

 

   
Ses peintures sont aussi précises qu'un appareil photo de 10 mégapixels!
  
 
 

 
Voici le lien vers son site officiel si vous souhaitez découvrir ses autres oeuvres.

mercredi 9 juin 2010

Le cercle secret de L.J Smith



L'histoire:

Contrainte de quitter le soleil de la Californie pour s’installer dans la maison lugubre de sa grand-mère en Nouvelle-Angleterre, Cassie regrette sa vie d’avant. D’autant que dans son nouveau lycée, la flamboyante Faye n’a pas l’air de la porter dans son cœur. Pourtant, elle se sent étrangement attirée par elle et par un groupe d’adolescents qui semblent être les rois de l’école et forme un cercle très fermé nommé le Club. Le destin va pousser Cassie à se rendre compte que certaines légendes pourraient bien être plus réelles que ce qu’elle ne pensait...

Mon avis:

     Cette fois L.J. Smith sort de l'univers des vampires pour s'attaquer à celui de la sorcellerie. Le début est assez classique pour de la bit lit, une jeune fille obliger de déménager dans une petite ville ou elle ne connait personne, le rencontre avec un garçon mystérieux, cela m'a rappelé une très célèbre histoire de vampire...

Mais heureusement la comparaison s'arrête là et le livre à vraiment son originalité.  Le style d'écriture est très agréable, le roman se lit très facilement. A chaque fois que je le commençais, j'avais du mal à le reposer!

Si l'histoire est assez longue à démarrer, tout s'accélère vers le milieu du livre et la fin donne vraiment envie de connaitre la suite! Je regrette d'ailleurs que le livre n'est pas été plus long, j'ai trouvé qu'il s’arrêtait un peu tôt. J'ai particulièrement aimé ce livre puisqu'il m'a rappelé la série qui a bercé toute mon adolescence et que j'adorais: charmed

En effet on retrouve beaucoup de points communs entre le livre et la série comme par exemple l'existence d'un livre des ombres, ou de potions


En résumé: Une lecture très agréable qui donne vraiment envie de connaitre la suite!


Ce livre et moi: J'ai lu ce livre dans le cadre d'un partenariat avec livraddict et les éditions Hachette Jeunesse. Merci à eux!

Pour vous procurez ce roman, c'est ici:

mercredi 2 juin 2010

La cité perdue de Z de David Grann


L'histoire:

Retour sur la légende de Percy Harrison Fawcett,
l’explorateur victorien qui inspira le personnage d'Indiana Jones...

De son vivant, Percy Harrison Fawcett avait acquis l'étoffe d’un héros : il était mondialement connu et suivi par une presse avide d’exploits. Sir Conan Doyle avait même créé Lord Roxton à son image dans Le Monde perdu. Considéré comme le dernier des grands explorateurs victoriens, Percy Fawcett était de ceux qui s’aventuraient dans des contrées du monde inconnues avec pour seul équipement une machette, une boussole et une ferveur quasi mystique. Passionné de découvertes, ce colonel âgé de cinquante-huit ans avait accompli de nombreuses missions à risque lorsqu'il engagea en 1925 une expédition au cœur de l'Amazonie sur les traces d'une cité perdue. Il affirmait lui-même : « Si, avec toute mon expérience, nous ne réussissons pas, il n'y a pas grand espoir que d'autres y parviennent. »

À cette époque, la jungle amazonienne est aussi mystérieuse que la face cachée de la lune. Mais Fawcett a la certitude qu’elle renferme un fabuleux royaume, une civilisation raffinée dotée d’une architecture monumentale, où se seraient réfugiés les derniers Incas – certitude renforcée par la découverte d'un manuscrit daté de 1757 à la Bibliothèque nationale de Rio de Janeiro. Accompagné de son fils Jack et d’un ami, le colonel s’enfonce dans la forêt. Mais bientôt, l’expédition ne donne plus aucun signe de vie, laissant en suspens le mystère de la cité perdue.

Pendant les soixante-dix années qui ont suivi, des dizaines d’aventuriers sont partis à la recherche de Fawcett et du chemin qu’il avait emprunté. Sans succès. Sa disparition, toujours énigmatique, a alimenté aux États-Unis toute une littérature populaire et d’innombrables films jusqu’à la fin des années 1950. Fasciné par cette histoire, David Grann, journaliste au New Yorker, décide en 2004 de livrer un éclairage critique et définitif : il se lance dans son propre voyage, sa propre quête au fond de la forêt amazonienne, sur les traces de Percy Fawcett. Des préparatifs à l’exploration elle-même, en passant par l’étude de documents inédits, David Grann s’interroge sur la vraie nature de cette quête : s’agit-il de clore le mystère de la disparition de Fawcett ou de confirmer l’existence de Z, la civilisation mythique qui lui a coûté la vie ?

Mon avis:

Je dois être une des seuls qui n'ai pas été convaincue par ce roman. Je ne suis pas arrivée à entrer dedans et à partir de la 200ème page j'ai lu en diagonale car j'étais pressée de le terminer.

Pourtant à la base ce titre avait tout pour me plaire: en effet, depuis toute petite je suis fascinée par l'Amazonie et j'ai lu de nombreux documents et vu beaucoup de reportages sur cette forêt.

Or ici j'ai trouvé que l'Amazonie n'est pas du tout mise en valeur, le journaliste s'est concentré sur les conditions de vie lors des expéditions de Percy Harrison Fawcett et non pas sur ses découvertes. J'ai eu l'impression de lire toujours la même histoire en boucle: chaque expédition est détaillé de manière précise; le problème, c'est qu'elles sont si similaire que je n'ai plus rien lu de nouveau à partir de la 50ème page environ.

J'aurais aimé que les parties sur les recherche effectuée par David Grann soit plus présentes, je me serais surement moins ennuyée. Par contre le style d'écriture est agréable.

En résumé: Ce roman est une déception. Je pensais que l'amazonie serait plus mise en valeur via la vie de Percy Harrison Fawcett.

Ce livre et moi: J'ai lu ce roman dans le cadre d'un partenariat avec livraddict et les éditions Robert Laffont. Merci à eux!

D'autres avis beaucoup plus positif que le mien: Folfaerie, Poulp, Soukee, Lord Orkan Von Deck, Taliesin, Kactusss, Miss Spooky Muffin.  


mardi 1 juin 2010

Bilan de mes lectures, mai 2010

 
 
7 romans lus pendant le mois de mai :
 
 
 
 -Quand souffle le vent du nord de Daniel Glattauer
 
 
 
-Samantha bonne à rien faire de Sophie Kinsella
 
J'ai également découvert un nouveau style: le manga avec:
-Love Hina, tome 1 de Ken Akamatsu.
 
Soit un total de 3556 pages!